Ce n’est rien de dire que le féminisme a le vent en poupe depuis quelques temps. On entend régulièrement parler de la condition des femmes que ce soit de la part des activistes, des artistes ou encore des politiques. 

Il faut dire que l’égalité homme-femme n’existe dans aucun pays du monde, et nous sommes pourtant en 2017.  Il était grand temps que l’on se réveille et que l’on fasse de cette thématique un des sujets principaux de notre société.  Car il s’agit réellement d’un problématique majeure : dans un même pays, les femmes ne gagnent pas autant que les hommes : dans une même entreprise, une femme ayant le même poste gagnera moins que son homologue masculin. Ce sont 26% d’écart que l’on retrouve entre les salaires des hommes et des femmes : on peut donc dire qu’à partir de 15H40, les femmes travaillent gratuitement. Et si cela peut choquer, il faut préciser que la France ne fait pas figure d’exception et que les chiffres précédents concernent notre beau pays! Rappelons également que les valeurs du pays bleu blanc rouge débutent quand même avec le concept d’égalité. On peut donc dire que l’on en est encore bien loin…

La campagne Présidentielle Américaine a également remis la condition des femmes au centre de l’attention notamment de part l’attitude misogyne du  désormais nouveau Président des Etats-Unis, Donald Trump …. En effet ce dernier tient des propos assez désobligeant voire même insultant à l’égard des femmes, ce qui suscitera une vague de révolte. 

Le républicain tient des propos extrêmement machistes de façon régulière. C’est en octobre 2016 que le Washington Post ressort une vidéo datant de 2005 où l’on entend le milliardaire parler de ses expériences et de ses nombreux succès avec la gente féminine.

« Vous savez, je suis irrésistiblement attiré par les belles femmes. Je commence par les embrasser tout de suite, comme un aimant (Rires de son interlocuteur, NDLR). Je les embrasse, je n'attends même pas. Quand t'es une star, elles te laissent faire. Tu peux tout faire. Les attraper par la chatte, tout faire. »

Cette phrase choquante a fait le tour du monde via les réseaux sociaux et les médias en un tant record faisant encore plus baisser la côte de popularité de Trump. Ce n’est pas tout, en pleine campagne électorale il fait part de ses inquiétudes à imaginer Hillary Clinton à la tête de l’Etat au vu de son incapacité à satisfaire un seul homme (ndlr – l’affaire Monica Lewinsky).

Egalement lors d’une interview sur une chaîne Américaine, Donald se questionne sur le type de punitions à infliger aux femmes ayant recours à l’IVG (Interruption Volontaire de Grossesse). 

Voilà un florilège des interventions machistes du milliardaire Américain, aujourd’hui Président des Etats-Unis (oui, tout ça n’est pas très rassurant, je vous l’accorde).

Ainsi, suite à l’élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis, des collectifs féministes se sont réunis afin de mettre en place la « Women’s march » (comprenez « La marche pour les femmes »). A Washington ce sont une centaine de milliers de personnes qui ont pris part à cette marche historique pour à la fois contester l’élection de Trump mais aussi pour crier au respect des femmes. On a retrouvé de nombreuses jeunes célébrités qui ont voulu clamer haut et fort que les femmes méritent le respect et se battront pour. Vanessa Hudgens, Ariana Grande, Gigi et Bella Hadid, Kendall et Kylie Jenner, Scarlett Johansson, Cher, Madonna ou encore la belle Emily Ratajkowski. La marche a eu lieu dans le monde entier ! Canada, Australie ou encore Europe, ce sont des millions de femmes qui ont marché afin de se faire entendre !

Côté people, la jeune Emma Watson (Ndlr – Hermione Granger dans la saga Harry Potter)

est aujourd’hui l’ambassadrice des Nations-Unis pour l’égalité des genres et on la voit régulièrement prendre la parole pou dénoncer la misogynie et les inégalités. On peut voir que les célébrités les plus jeunes se font de plus en plus les porte-paroles du mouvement GIRL POWER que l’on peut voir de plus en plus sur les réseaux sociaux. Chacune à leur façon vont venir défendre la liberté de la femme d’être sexy ou plutôt Tom-boy, coquette ou au look sportif. La femme qui assume ses formes, ses rondeurs, la femme qui est fière de son corps et qui aime le montrer n’est en rien vulgaire tout comme la femme plus discrète ou voilée n’est pas fermée au monde extérieur. On retrouve notamment les membres du clan Kardashian ou encore Emily Ratajkowski défendant ce type de point de vue. La libération de la femme est en marche et les enseignes de vêtements pour ne citer qu’elles l’ont bien compris en surfant sur la vague GIRL POWER, adaptant leurs collections à la thématique du moment. 

Les femmes n’ont plus peur de parler pour elles et de donner de leur personne pour prouver que la révolution est en marche. La tendance actuelle est  à la libération du téton et on retrouve notamment Kendall Jenner qui n’hésite pas à porter des tops transparents laissant apparaître ses tétons et notamment un piercing s’y trouvant. Les femmes aiment leur corps et comptent bien le faire savoir. 

Zokko aime les femmes et aime l’égalité ! Les coques que nous proposons sont une façon de tirer dans les clichés en prenant le contre-pied et en riant de nous-mêmes. Les femmes sont victimes de clichés en tout genre : Zokko vous permet d’affirmer votre Girl Power tout en vous riant des clichés ! 

La coque « Tais-toi je suis une princesse ! » , « Je ne suis pas chiante tout le temps des fois je dors », «  Une princesse n’est jamais en retard ce sont les autres qui sont toujours en avance ! » viennent balayer les clichés et respire l’humour et  la bonne humeur !

Les femmes sont révoltées, le GIRL POWER est en marche et  un vent de féminisme se fait de plus en plus sentir ! Zokko soutient le mouvement et l’égalité entre les sexes !

Retrouvez la coque GIRL POWER compatible avec de nombreux smartphones sur www.zokko.fr, avec ZOKKO rejoignez le mouvement GIRL POWER